Les membres du groupe

Antoine-basse

Le rock est libre, les basses vivantes. Très jeune, Antoine découvre cette musique puissante qui trouve résonnance au fond des âmes et du bas ventre : le rock, et son évolution naturelle le metal. Le besoin de créer le pousse vers le seul instrument capable de reproduire la vibration des pulsations organiques sourdes du vivant : la basse. Sa recherche va l’emmener aux limites de l’instrument et de sa lutherie. Il engendre des basses profondes, rondes et agressives soudées à la batterie pour la scène. Car c’est là la seule finalité. Tout le reste n’est que de la préparation pour ces instants suspendus, vibrants et éphémères de pure énergie.

Goulven-guitare

Bercé par la culture de la musique bretonne, il apprend la guitare et découvre le classique et … le flamenco. C’est du lycée que viendra la claque musicale au travers de deux découvertes: EV et AC/DC. La guitare s’électrifie instantanément et ne s’est plus débranchée depuis. Il fait ses premières armes scéniques au sein de groupes de hard-rock, puis décide de réunir ses deux mondes musicaux de prédilection et fonde Skarn en 2010.

Marie-violon

Depuis l’âge de 5 ans, elle n’a eu de cesse de faire vibrer les quatre cordes de son violon. Après dix années d’apprentissage au Conservatoire de Nantes, sa passion pour la musique Irlandaise et celle de l’Ecosse la fait se diriger vers la musique Celtique. Elle poursuit ses études musicales à la faculté de musicologie de Rennes et intègre le groupe en 2011.

Moran-chant, cornemuse

Bretonnant de naissance, sonneur de cornemuse au sein du Bagad Kemper depuis son enfance, il a également été formé au kan ha diskan par Eric Menneteau et Lors Landat, et a participé au Kan ar Bobl en compagnie, notamment, de Mael Lhopiteau. La perspective de découvrir de nouveaux horizons musicaux et de mettre ses doigts dans l’engrenage du rock lui ont fait rejoindre le groupe en 2011, ce qu’il n’a pas regretté depuis !

Stéphane-batterie

Autodidacte, il commence à taper sur les fûts à l’age de 25 ans, pour accompagner une bande de potes musicos. Le virus est là et ne cessera de se développer depuis. Partant de Paris pour rejoindre la Bretagne, il quitte son groupe et en profite pour prendre quelques cours. Mais le live lui manque. Après être passé par plusieurs groupes orientés pop rock, il tombe un peu par hasard dans le monde celtique bretonnant en rejoignant Skarn en 2010. C’est la révélation !

Thomas-guitare

D’abord classique et Jazz, sa guitare est au fil des ans devenue Folk puis électro-acoustique. Depuis toujours en phase avec la danse et la musique traditionnelle de Bretagne il fera l’expérience de la scène parmi les « Muziciens d’Oz », groupe de Fest-Noz. C’est pour rallier ses potes et découvrir le « monde » de la guitare électrique qu’il se rapproche de Skarn. Enthousiasmé par l’énergie et la vitalité du groupe, il les rejoint en 2012