Un hunvre hepken

Pa glevan ar c’heleier
Amañ pe lec’h all
Tud o livañ gevier
O mad hag o fall
Pa welan ar soudarded
Amañ pe lec’h all
Gant o binvioù-marv
Enor ar Stad C’hall
‘N eur gantreal dre ar bed
E kaver a-wezhioù
Vezer karoc’h ‘dud a-bell
‘Get da dud hor broioù
Ha da bep dilennadeg
Ar memes koñchennoù
Gwelloc’h ‘get an amezeg
Ha glasoc’h ar parkoù
Pa welan ar berc’henned
Amañ pe lec’h all
Arc’hant en o spered
Ken na vezont dall
Pa glevan ar bersoned
Amañ pe lec’h all
Gant o levrioù karet
O mad hag o fall
E teu din d’en em lâret
E kavan enoeus
Kanenn difin ar bilhed hag
hini an angelus
E teu din d’en em lâret
E vefe ur burzhud
Ma vefe lod dilennet
Evit mat an dud
Poent eo deomp, kamaladed
Kaozeal a-unvan
Ma vo skarzhet eus ar bed
Karantez an arc’hant
Poent eo deomp kamaladed
Kaout ur vouezh unvan
Na menec’h na soudarded
Tud a soñj o-unan
Poent eo deomp / bretoned
Kavout ur vouezh unvan
Ha da gement pobl ar bed
Ivez en kinnigan
Un hunvre hepken
Un hunvre hepken
Un hunvre hepken
Evit merc’h ha mab den
Quand j’entends les nouvelles
Ici ou ailleurs
Des gens qui mentent,
Leur bien et leur mal
Quand je vois les soldats
Ici ou ailleurs
Avec leurs engins de mort
L’honneur de la France
En se promenant par le monde
On se trouve parfois
Plus proche des gens de loin
Que de ceux de nos pays
Et à chaque élection
Les mêmes histoires
Meilleurs que le voisin
Et plus verte l’herbe
Quand je vois les prioritaires
Ici ou ailleurs
L’argent dans leur esprit
À en devenir aveugles
Quand j’entends les curés
Ici ou ailleurs
Avec leurs livres adorés
Leur bien et leur mal
J’en viens à me dire
Que je trouve ennuyeuse
La chanson sans fin du billet
Et celle de l’angélus
J’en viens à me dire
Que ce serait un miracle
Si certains étaient élus
Pour le bien des gens
Il est temps, camarades
De parler d’une seule voix
Que soit purgé du monde
L’amour de l’argent
Il est temps, camarades
De parler d’une seule voix
Ni des moines, ni des soldats,
Des gens qui pensent par eux-mêmes
Il est temps, bretons,
De parler d’une seule voix
Et à tous les peuples du monde
Je le propose aussi
Un rêve seulement
Un rêve seulement
Un rêve seulement
Pour les femmes et les hommes